24-28 août : stage vidéo (approfondissement)

Tu as toujours rêvé de tourner caméra à la main et de monter ton propre film ? Ce stage a pour but de te faire découvrir et approfondir les techniques de prise de vue et de montage vidéo :
> écriture de scénario
> réalisation de films courts avec du matériel professionnel (images et sons)
> montage numérique avec Adobe Première
> présentation des vidéos réalisées sur grand écran en fin de semaine

Stage animé par Julien Roué, photographe, scénariste et jeune réalisateur rennais.

Du lundi 24 au vendredi 28 août
9h-13h / 14h-18h
Public ado et jeunes adultes
Tarif 220€
Télécharger la fiche d’inscription.

La vidéo réalisée au cours du stage d’août 2019 (5 jours de formation)

Mercredi 1er juil 10h/18h : Atelier de fabrication de lanternes

Autour de la Nuit des Contes

animé par François Monnet

Inspiré par les traditions de lanternes processionnaires japonaises et chinoises, François Monnet a développé ces lanternes/marionnettes géantes pour des parades de rues, des spectacles ou des événements nocturnes.

De cet univers onirique jaillissent une flore ou un bestiaire imaginaire : des soleils, des lunes, des bateaux, des personnages… Il peut être installé dans des arbres, sur l’eau, dans toute sorte de sites naturels grâce à sa légèreté. Mais l’usage principal que nous en faisons apparaît lors de déambulations. Si cet univers magique prend vie essentiellement pendant la nuit, il est aussi saisissant dans la lumière du jour.

Les matériaux de base sont le papier et l’osier. Des bougies ou des éclairages LED spéciaux font vivre par leur flamme vivante ce bestiaire imaginaire. Ces lanternes peuvent être des objets portés très haut, suspendus, de grands masques ou des accessoires…

Nous proposons cet atelier aux Adultes, enfants et familles… Pour toute information : nous contacter.
Participation libre aux frais des matériaux.

4 juil : la Nuit du Conte

6e édition, « Un autre visage de la nuit »

avec François Monnet

et ses invités Gitte Kielberg et Tithouan

Depuis cinq ans, une talentueuse et joyeuse équipe de conteurs, autour de Carole Lepan, nous a fait vivre des heures mémorables à la Nuit du Conte. Venus de toute la France et d’ailleurs, avec leurs histoires du monde entier, ils nous ont enchanté les oreilles… Entre écriture contemporaine, contes traditionnels d’ici ou d’ailleurs, improvisations et autres histoires : ces nuits ont été très riches. Un grand MERCI à chacun.e !
Pour cette nouvelle édition, nous avons confié les rênes à notre ami François Monnet.

Lorsque Hervé et Flore m’ont proposé d’imaginer cette prochaine nuit du conte  j’ai été  quelque peu surpris : conter du crépuscule à  l’aube ! Vous y allez bien les amis ! Ah oui vous me voyez tenir la barre d’une rive de la nuit à  l’autre, capitaine d’un vaisseau chargé  d’histoires… et donc de mensonges ! Et si notre cargaison était contrôlée en chemin ? Avouer que l’on a tout inventé ? Me voilà donc le Simbad de cette folle équipée. Puis je me suis mis à compter mes moutons, c’est-à-dire mes histoires, en bon berger. Et j’ai vu que je pouvais bien tenir avec contes et légendes, histoires « vraies » de ma vie, histoires chantées,  histoire dansées, contes de fées et sagas, et que, par Merlin, par Homère, par Shahrazade, c’était une sacrée chance.

Puis, lorsque vous m’avez dit que cette capitainerie était aussi une carte blanche pour recruter un équipage, comme le capitaine Achab en quête de Moby Dick, je suis allé trainer l’air désinvolte mais l’œil aux aguets dans tous les bouges et toutes les tavernes des ports de l’Atlantique Nord… Nord, parce que c’est là mes terres, mes mers de prédilection. Après bien des beuveries et des nuits fabuleuses j’ai attrapé par le collet un brave musicien avec un nom breton, ce qui n’était pas spécialement rassurant connaissant l’espèce, puis un violent vent du Sud a projeté mon rafiot vers le Nord, rasant de près les polders des hollandais, les îles aux Baleines du Schleswig…

Quand il s’est arrêté de souffler j’étais à Skagen, la pointe la plus septentrionale du vieux royaume du Danemark où se rencontrent deux mers sur un doigt de sables mouvants… Mauvais endroit pour séjourner, avec des phares et des églises ensablées, mais un repaire inégalé de bardes et de conteurs, magiciens et scaldes venus des iles Féroé, de Norvège, d’Islande. Je retrouvais alors là une de ces femmes du Nord, dont on dit que ce sont des Huldras, des femmes troll à queue de vache ou bien des enchanteresses qui détiennent les secrets de la vie et qui savent la donner, cette vie, avec ce magnétisme rare des gens du grand nord.

C’est ainsi que Tithouan puis Gitte sont montés sur mon bateau, et qu’ils feront avec nous la traversée  de la grande et belle nuit du conte. Il y aura aussi vous, et les étoiles et toutes les petites oreilles dans les herbes, tous les yeux clignotants dans les arbres et les oreilles des murs de la Grange Théâtre… Munissez-vous de bons oreillers, de couettes et de couvertures bien sûr mais aussi de bonnes chaussures car il faudra parfois quitter la mer pour marcher sur la terre ferme. Ah oui et voilà les formules magiques pour monter à  bord :
« Que mon conte soit beau et se déroule comme  un long fil ».
Et pour débarquer : « Mon conte est comme un ruisseau je l’ai conté à des seigneurs ».

François Monnet

François Monnet

Artiste pluridisciplinaire, ses moyens d’expression passent par le théâtre, le conte, la poésie, l’art plastique et la photographie. Plutôt que de considérer ces formes d’art comme des domaines séparés, il cherche à les faire cohabiter. Allant de l’une à l’autre, elles s’enrichissent.
Dans cet esprit, il a imaginé, créé puis dirigé de nombreux projets, qu’il s’agisse d’installations ou d’animations d’événements (Insolite Lights), d’organisation de festivals ou d’initiatives personnelles en des lieux parfois insolites.
Ses projets sont souvent inspirés de voyages ou séjours en terre étrangère et de ses expériences. Son art est itinérant comme l’est sa vie !
Et cette nuit du conte sera aussi pérégrinante, dépaysante : par les récits voyageurs, les paysages intérieurs traversés, les déplacements dans la nuit…

Gitte Kielberg. (Elle ne pourra finalement être là. Il lui est impossible de quitter le Danemark. Elle sera remplacée prochainement.)

Comédienne et directrice artistique du Théâtre Kimbri (Danemark), Gitte possède l’art de faire naître la magie par les moyens les plus simples. Elle a créé des performances pour enfants et  adultes saluées par la critique. Son répertoire comprend aussi bien de petites solo-performances intimistes que des spectacles grandioses avec cheval en dressage libre.
Elle dirige de grands événements culturels où l’art rassemble les gens dans une harmonie toute singulière. Souvent, cela signifie quitter les lieux où le théâtre est normalement joué et rencontrer des gens là où ils vivent. Gitte a par exemple organisé une caravane culturelle à cheval avec des acteurs internationaux, des danseurs et des musiciens. Un mois de voyage le long d’une ancienne route de pèlerins avec 7 différentes représentations, concerts, défilés à travers tous les villages visités et échanges culturels avec les populations et associations.

Tithouan

Musicien multi-instrumentiste (piano, contrebasse, clarinette, percussions, chant), mais aussi compositeur et artisan maroquinier, Tithouan est un artiste passionné.
En parallèle d’une formation classique, il s’initie aux musiques traditionnelles des Balkans. Il joue pendant 3 ans comme contrebassiste dans la troupe des Rouzmarins (ensemble de danse et musique ukrainiennes), pour laquelle il crée une chorale et travaille sur les arrangements musicaux de la troupe.
Il a joué au sein de plusieurs projets de musique (Gaêtany, Taïga, Kenjo, Etensèl, Qsim), mêlant diverses influences pour proposer un métissage chaleureux entre traditions : swing slave, chanson française aux sons latins, bals populaires revisités… Pour une danse qui relie, réveille la joie et fait vibrer nos pas !


Ateliers de fabrication de lanternes  Venez fabriquer votre propre lanterne !


pour adultes, enfants, familles…

Inspiré par les traditions de lanternes processionnaires japonaises et chinoises, François Monnet a développé ces lanternes/marionnettes géantes pour des parades de rues, des spectacles ou des événements nocturnes.
De cet univers onirique jaillissent une flore ou un bestiaire imaginaire : des soleils, des lunes, des bateaux, des personnages… Il peut être installé dans des arbres, sur l’eau, dans toute sorte de sites naturels grâce à sa légèreté. Mais l’usage principal que nous en faisons apparaît lors de déambulations. Si cet univers magique prend vie essentiellement pendant la nuit, il est aussi saisissant dans la lumière du jour.
Les matériaux de base sont le papier et l’osier. Des bougies ou des éclairages LED spéciaux font vivre par leur flamme vivante ce bestiaire imaginaire. Ces lanternes peuvent être des objets portés très haut, suspendus, de grands masques ou des accessoires…​


La lanterne appartient à celui ou celle qui l’a réalisée, et tous les participants sont invités à l’apporter samedi 4 juillet pour la parade de la Nuit des contes.
Infos pratiques :
Public : Adultes, enfants à partir de 10 ans
Tarif : (participation libre à l’achat de matériel)
Lieu : la Grange Théâtre, 35134 Thourie
Capacité : jusqu’à 15 personnes
Date : les jours qui précédent la Nuit du Conte.

6e Nuit des Contes
samedi 4 juillet à 19h
Tout public.

Repas 12€ sur réservation.
Buvette sur place. Possibilité d’apporter son picnic.

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

16 mai : Scènes musicales

Soirée de 3 concerts, avec repas à l’entracte


Jade

Un répertoire mêlant reprises et créations. « Je suis un papillon ouvrant ses ailes au vent. La musique m’emporte, c’est ma maison ! »

Jade Monnerais : chant, piano


Azadi

Musique sensible aérienne, ivre de liberté, Azadi souffle d’une voix si singulière, presque hypnotique, un langage universel. Azadi invite à explorer les grands espaces où parfois le cinéma ou Paul Eluard prennent la parole…
Né d’une lumineuse rencontre artistique entre Camille Saglio et Madeleine Cazenave en 2016, Azadi offre sur le fil ou dans les profondeurs au son du piano, du oud, du n’goni, de la sansula, un voyage flirtant sur les rives de contrées inexplorées.
Jusqu’où arriverez-vous ? Nul ne le sait…
Fermez les yeux, ouvrez grand les oreilles et laissez-vous porter par la musique d’Azadi.

Madeleine Cazenave : piano
Camille Saglio : chant, oud, n’goni

Écoutez Azadi sur Bandcamp et retrouvez le duo sur internet.


Runck’s

Une voix soul et suave orchestrée par une rythmique groovy sensuelle, des riffs de guitare blues-rock énergiques et des envolées saxophoniques. Six musiciens aux influences jazz, soul, funk et rock.
Le groupe, constitué définitivement en 2016, sort un premier EP (5 titres) l’année suivante : Some of Us. Sur scène, Runck’s mets en avant ses compositions à la fois personnelles et engagées, agrémentées de quelques covers triées sur le volet (Jet, The Beatles, The Blackstreets…).

Ben’J : guitare
Flo : saxophone, guitare, chant
Gil : percussions
Nico : chant, guitare
Sami : batterie
Seb : basse

Écoutez Runck’s sur Deezer ou sur Bandcamp. Retrouvez le groupe sur internet et sur Facebook.


Samedi 16 mai à 18h30.
Tout public.

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

Voyage en peinture: Audiovisuel poétique,Flore Angèle

Le « voyage en peinture» sera diffusé à l’occasion
de L’évènement : « Portes ouvertes des ateliers d’artistes 2020 à Rennes »
du jeudi 8 au dimanche 11 Octobre,
par petits groupes à l’ Atelier18, rue st Malo à RENNES , chaque jour à 18h.

Voyage en peinture

Audiovisuel poétique « Encres, Peintures et Haïkus », d’après les expositions
récentes et carnets d’atelier : Sur le fil, La femme, Danse, Dans ce jardin, Espace

Par la magie de la photo avec ses gros plans, plans d’ensemble, ses mouvements mis en musiques, l’artiste nous entraînera à travers ses peintures, ses notes et ses carnets d’atelier dans son univers intérieur, aux sources de sa création.
Comme le poète se surprend de ses poèmes en les déclamant, et nous émeut, la peintre ici nous montre ses tableaux, comme ceux de quelqu’un d’autre, quasi étonnée de l’univers qui s’y dévoile !

8/9/10/11 octobre à l’ATELIER18, Rue St Malo à RENNES

Les ateliers « Peinture et Argile » reprennent en Octobre,
voir les infos sur le site: floreangele.com

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

5 septembre 2020 : Concert David Guichard

Bèle Louize

En partenariat avec le Pôle d’Enseignement Supérieur Spectacle Vivant Bretagne / Pays de la Loire

David Guichard

Louize Cœur de Rose est si belle et si mystérieuse. La connaît-on vraiment ? Quelle est son histoire ? La nuit dans les bois, qui sont ces êtres qui dansent autour d’elle ? Peut-on l’aimer ou faut-il s’en méfier ?
Bèle Louize nous parle de la rencontre de l’autre. En puisant dans le répertoire oral de Haute-Bretagne (chants et contes en gallo, en français), le trio présente des histoires humaines, à cœur ouvert. Sur un ton tantôt grave, tantôt humoristique, il sera question de méfiance, d’attirance, de rejet de l’autre.

David Guichard : chant, violon et conte
Gaël Runigo : accordéon diatonique
Cyril Couchoux : banjo, guitare et alto

Samedi 5 septembre à 20h30.
Tout public.

Écoutez David Guichard sur Soundcloud.

Regardez Bèle Louize, « Mon bonhomme l’tait malade » David Guichard sur Youtube.

A propos de Bèle Louize

« Depuis plusieurs années je cherche divers moyens de présenter le répertoire des chants traditionnels de Haute-Bretagne. En veillées, en bal, en concert, seul ou en duo, je livre aux auditeurs des histoires courtes, des chansons anciennes dont les thèmes font écho bien souvent à l’actualité.

Pour le projet Bèle Louize, j’ai eu envie de créer un programme de concert avec une thématique comme fil conducteur : l’altérité, la rencontre de l’autre. J’ai souhaité réunir Cyril Couchoux et l’accordéoniste Gaël Runigo à ce projet. Avec ces deux musiciens complémentaires, nous allons établir un programme de chant accompagné, avec la parole, du conte comme invité.

visuel © Hélène Coudray

Les chansons sont des histoires souvent courtes dont l’action, le déroulement peut changer d’une version à l’autre. Je vais chercher comment passer d’une version à une autre, d’une mélodie à une autre dans un même morceau musical. De même, certaines chansons différentes seront associées pour créer une histoire cohérente. (Par exemple le parcours d’un homme à travers les amours de jeunesse, le départ à la guerre, le retour des années plus tard où tout – lui y compris – a changé).

L’enjeu est d’avoir un propos cohérent sur le concert, tant au niveau des histoires, des musiques et des langues utilisées (français et gallo) tout en étant varié. Par les timbres des instruments, les parcours différents des musiciens, les sonorités, les styles musicaux évolueront au fil du concert. Des chants d’assemblée aux complaintes ou chants à danser, le public entendra des rythmes différents. Certains chants sont à écouter, d’autres sont à répondre, ce qui permet aux auditeurs de devenir acteur du chant collectif. »

Le duo Guichard-Genty à la Grange Théâtre

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

28 mars : double plateau Théâtre amateur avec l’ADEC (annulé)

Ce spectacle est annulé. Nous invitons les spectateurs ayant réservé une place à se rapprocher de nous pour un échange ou un remboursement.
L’essentiel pour l’heure est de limiter la propagation de l’épidémie : nous vous encourageons à rester chez vous, respecter les consignes sanitaires, prendre soin de vous et de vos proches.
La fin de la saison n’est pas pour autant compromise… Au plaisir de vous retrouver bientôt à la Grange-Théâtre !

Partenariat avec l’ADEC

Regroupés au sein du mouvement associatif bretillien de l’ADEC (Art Dramatique Expression Culture) depuis 1970, les praticiens amateurs de théâtre ont décidé de mettre en commun des livres, du matériel, des costumes ainsi que des moyens pour mettre en place des formations et des rencontres avec des professionnels, dans un esprit d’éducation populaire, de cultures partagées et d’exigence artistique.

À l’occasion des 50 ans de l’ADEC ‒ Maison du Théâtre Amateur, venez découvrir les spectacles de deux troupes de théâtre amateur du département (35). Un moment de partage et de convivialité pour célébrer ensemble la diversité du théâtre amateur près de chez vous !

Programme complet des 50 ans à consulter sur le site de l’ADEC.

Le théâtre voyage pour les 50 ans de l’ADEC

Double plateau : 2 compagnies amateures d’Ille-et-Vilaine!

QSP (Quantité Suffisante Pour)

par la troupe de la Gâterie

Des histoires de vie des années 60 à 90 en grande banlieue parisienne, sous le regard d’un médecin.
QSP, c’est la quantité suffisante de temps pour soigner Yvette pendant trente ans, et Gabrielle avec toute sa famille. QSP, c’est la quantité suffisante d’écoute face aux brûlures de l’amour des unes, et au manque d’amour des autres. QSP, c’est la quantité suffisante de présence face à l’angoisse de Salvatore, et à la peur de vivre de Karine.
Une comédie humaine où l’on rit, mais pas forcément tous les jours…

Mise en scène : Michel Bienvenu
Distribution : Brigitte Baudais, Corinne Bienvenu, Eric Bousquet, Catherine Bronnec, Danièle Ganachas, Chantal Louvel, Kevin Rousseau, Michel Bienvenu
Musique : Kevin Rousseau
Création lumière : Juliette Beauvieux
Régie : Bernard Gadaud
Vidéo : Pierre Le Gall

Le Théâtre de La Gâterie (Saint-Grégoire) est une association créée en 1976. Elle est composée de « l’ÉcOle !», qui compte chaque année une vingtaine d’ateliers hebdomadaires, et de la troupe amateur qui réunit 15 à 20 comédiens. La troupe monte ses propres spectacles, alternant créations et répertoire. QSP (Quantité Suffisante Pour) est une création 2019 : six histoires librement inspirées des écrits du Dr J-F A., médecin parisien. Le Théâtre de la Gâterie accueille aussi régulièrement des spectacles à St-Grégoire.

ORWELLMETER

par la troupe Illeto

Big Brother. La novlangue. La police de la pensée. La minute de la haine. Le ministère de la vérité. La guerre perpétuelle.
Où en sommes-nous? En tant que comédiens amateurs, électeurs, contribuables, enfants, parents, acteurs économiques, nous ressentons le besoin de poser publiquement cette question. De tenter de regarder avec lucidité le monde qui nous entoure, de jauger ses luttes de pouvoirs, de rire de ses drames et de notre propre nature pour peut-être trouver l’énergie de contribuer à le remodeler un peu plus à notre goût !

Avec Florian Cadot, Solenn Cavellec, Emmanuelle Hardy, Camille Leprince, François-Régis Duval, Pauline Oriot
Voix off : Grégory Poupel

La compagnie Illeto (Rennes), créée en 2012, est issue de comédiens amateurs reliés par un parcours théâtral collectif : initialement destinés à être ingénieurs (formés à l’INSA de Rennes et investis dans sa section théâtre-études), ils ont en commun de remettre en question leur statut ou vocation. Après un premier projet artistique (cie De Natura, 2006-2010), ils fondent la compagnie Illeto et choisissent de monter et mettre en scène eux-mêmes des textes de théâtre contemporain : Fait divers de Michel Azama (2012) puis Italienne Scène de Jean-François Sivadier (2014). OrwellMeter (2018) est leur première création originale.

Samedi 28 mars à 18h30 et 21h.
Tout public.
Repas à l’entracte : 12€ sur réservation.

Des bénévoles de l’ADEC seront là pour vous accueillir et proposeront un pot convivial.

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

7 mars : Clown, Daniel Berthelot

L’air du large

Octave

Octave est heureux d’être là, gonflé à bloc. La vie lui va comme un gant. Ce ne sont pas quelques peurs ou maladresses qui l’empêcheront d’atteindre la mer. Ce spectacle est une création 2020, un « presque solo » de clown sans parole qui laisse la part belle à l’imaginaire, mêlant poésie, magie, musique et rire.

Clown et écriture : Daniel Berthelot
Scénographie, manipulation et régie : Fabrice Le Normand
Mise en scène : Mickaël Egard
Costume: Karine Delaunay
Aide à la production, administration : Valérie Binard

Samedi 7 mars à 18h.
Tout public, à partir de 6 ans.

Séances scolaires et actions culturelles

Autour de cette représentation tout public, nous proposons des séances dédiées aux enfants à partir de 6 ans, en mars 2020.
Pour programmer une séance scolaire ou péri-scolaire : nous contacter.

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

22-23 fév : Atelier d’écriture

Écrire l’avenir

Nicolas Bertrand, Noé Favre et Clarisse Podesta de l’association Avenir Climatique

En partenariat avec Avenir Climatique

Avenir Climatique forme les citoyen-ne-s aux enjeux énergie et climat, pour en faire des porte-parole.
Son pôle culturel organise des ateliers d’écriture : entre séries d’exercices créatifs et temps d’échange autour de sujets environnementaux, faisons émerger des imaginaires dont la transition écologique a besoin !

Samedi 22 et dimanche 23 février
samedi 10h-12h30 / 14h-18h30, dimanche 10h-13h
Tout public
Prix libre et conscient

Télécharger le programme détaillé de l’atelier et la fiche d’inscription (inscription obligatoire).

Restitution

Vous pouvez lire une sélection de textes issus de l’atelier, rassemblés dans ce recueil. Attention : écris sous la contrainte du chronomètre, certains textes restent inachevés.
Une version imprimée du recueil est à votre disposition à la Grange-Théâtre.

8 fév 20h30 : Concert Lou Casa

Lou Casa, Barbara & Brel

Lou Casa était déjà sur scène à la Grange-Théâtre à l’occasion des 10 ans (en septembre 2017). Sa relecture contemporaine de Barbara ne cesse d’être saluée par des professionnels et publics de toutes générations, notamment pour ses partis pris d’interprétation et ses arrangements originaux.

Mathieu Amalric ne s’y est pas trompé, en l’intégrant, à l’image et au son, de son film “Barbara”. En tournée, le trio a notamment affiché ‘complet’ lors de ses concerts à La Philharmonie de Paris ou à trois reprises au Café de la Danse avec le projet Chansons de Barbara.

Dans le nouveau concert Lou Casa, Barbara & Brel, le groupe mêle ses propres musiques et sensibilités actuelles aux répertoires croisés de ces deux artistes aux liens forts. Des éclairages nouveaux sur des textes fins et prenants, et leurs thèmes et leurs personnages, en échos à notre époque. Les questions de fraternité, d’amour, d’amitié, ou d’humour y sont au cœur.

Stéphane Gasquet : piano, orgue, tom bass, chœurs
Grégoire Vo : basse électrique, chœurs
Marc Casa : chant, percussions, orgue, direction artistique

Mise en scène et création lumière : Lucile Latour, Jérôme Jouvent, Bastien Peralta et Marc Casa

Samedi 8 février à 20h30.
Tout public.

Retrouvez Lou Casa sur internet et sur Facebook.

« De toutes les évocations de Barbara, celle de Lou Casa est une des plus justes. » Le Monde

« Barbara aurait probablement été séduite par cet hommage à contre-courant. » ⋆⋆⋆⋆ L’Obs

« Les textes résonnent par leur intensité sur des arrangements piano-basse-orgue-percussions élégants et vibrants. » Télérama

« Une voix inoubliable qui vous suit bien après le spectacle. » Médiapart

« Un spectacle qui devrait séduire les programmateurs car plus qu’un hommage à Barbara, c’est un honneur. » Le Figaro

Réservation en ligne

Vente de billets en ligne

Venir en covoiturage

Coordonnées

La Grange Théâtre
Le Beaumont Férard, 35134 Thourie
Contact

google map